Orenburg remporte l'ECL au pointaverage !

Publié par Fenriyl • 26/04/13 17:16 • Mis à jour le 26/04/13 20:45 • 5 540 vues • 13 commentaires

L'exploit de Chartres n'aura pas suffi. Malgré une victoire probante en Russie dans cette finale retour, l'équipe de Calin Toma échoue à seulement 4 petits points du titre. Orenburg remporte la Champion's League pour la deuxième année consécutive.

La rencontre s'était pourtant parfaitement goupillée pour Chartres face à la crispation extrême des joueurs d'Orenburg aux moments clefs.

Lors du premier match, Ovtcharov manquait 8 balles de set dans les troisième et quatrième manches, permettant ainsi à un Gardos solide en service / remise de s'imposer 3 sets à 1.

Samsonov se présentait alors à la table dans de bien meilleures dispositions qu'il y a deux semaines. Malgré la perte du premier set, il restait très agressif, mettant une pression folle sur Gao Ning qui ne pouvait que subir. Samsonov mena jusqu'à 2 sets à 1 et 8-4, se procurant même deux balles de match lors de la quatrième manche. Gao Ning trouva alors les ressources pour se sortir de ce mauvais pas et arracher la rencontre à la belle.

Tout se passait comme dans un rêve pour Chartres, les locaux étant incapables de conclure leurs nombreuses occasions de s'assurer une soirée tranquille. A 2-0, Gerell avait l'occasion de sceller le sort de cette finale et ramener le titre à la maison.

C'était sans compter sur l'expérience de Smirnov, impérial cette année en ECL (9 victoires pour une seule défaite), qui tua dans l’œuf les velléités du Suédois en s'imposant 3 sets à 0.

A ce moment-là, l'équation devient extrêmement complexe pour Chartres. Même si Gao Ning venait à s'imposer 3-0 contre Ovtcharov, les deux équipes se retrouveraient à égalité au nombre de sets et devraient donc être départagées au pointaverage. Avant cet ultime match, Orenburg possède 17 points d'avance sur ses adversaires.

Gao Ning lâche tout et Ovtcharov est en train de s'écrouler sous la pression, chaque point valant de l'or. Mais l'écart est trop lourd à combler et Orenburg s'impose finalement 315 à 311. Pour Chartres, l'expression si près, si loin, n'a jamais eu autant de sens qu'aujourd'hui.

---

Ovtcharov - Gardos : 1:3 (10-12, 11-5, 14-16, 10-12)
Samsonov - Gao Ning : 2:3 (9-11, 11-9, 11-6, 10-12, 7-11)
Smirnov - Gerell : 3:0 (11-8, 11-7, 11-7)
Ovtcharov - Gao Ning : 0:3 (7-11, 7-11, 6-11)

---

Edit : Constatant que certains chiffres donnés sur le live de l'ETTU étaient erronés (le match en cause étant celui de la finale aller entre Ovtcharov et Gerell), ainsi que mes propres extrapolations, j'ai à nouveau revérifié l'ensemble des sets. Il en résulte que la victoire d'Orenburg était plus importante que prévue, et que la messe était dite même avant le dernier set, l'écart étant trop important. Étonnant que ces erreurs d'extrapolations toutes personnelles aient fini directement dans l'article sur le site de l'ETTU...
A propos de l'auteur :
Aucun renseignement disponible pour cet auteur.

Tous les commentaires (13) Inverser l'ordre des commentaires

pour deux points... la vache ! Émoticône
Chartres a failli refaire "le coup de Levallois" et en ECL ce coup ci , de surcroit face au Tenant ; vraiment Dommage pour eux , qu'ils passent à 2 doigts d'un énorme Exploit ! En tous cas , énorme Respect .
Chartres a failli refaire l'exploit de Caen qui en 99 avait gagné la 1ére ligue des Champions ( Caen battu 3 / 4 à l'aller mais 4 / 3 au retour en Allemagne avec 2 manches d'avance sur l'ensemble des 2 matchs de mémoire ) .
L'histoire ne se répète pas , dommage .
Non, Chartres n'a pas perdu l'ECL, après de multiples recomptages de ma part, les chiffres mentionnés dans cet articles sont vrais, puisqu'ils se basent sur les chiffres officiels de l'ETTU MAIS constatez bien cette erreur flagrante :
Regardez le résultat officiel de la rencontre aller sur le deuxième match uniquement;
GERELL Par - OVTCHAROV Dimitrij 1 : 3 (11:7, 5:11, 7:12, 11:14, 0:0)

Au troisième set, OVTCHAROV a gagné 11 - 7 et non 12-7 (ce n'est pas possible) et il a gagné 13-11 au quatrième set.

J'ai vérifié ces chiffres qui retirent deux points à Orenburg.

Donc le véritéble résultat :
628 points joués : 314 - 314

DONC IL Y A EGALITE PARFAITE ENTRE ORENBURG ET CHARTRES

Ma toute petite voix n'aura sans doute aucune importance à l'échelle planétaire, mais ces résultats doivent être contestés à l'ETTU : les deux équipes sont strictement à égalité.

Je ne suis en rien légitime, mais je suis quasi sûr à 100% du résultat

PS :consultez le site de l'ETTU pour constater cette irrégularité
ouche : Déjà, Ovtcharov a gagné les sets en question 11-6 et 14-12, il suffit de regarder les vidéos d'il y a deux semaines pour s'en rendre compte. Je ne sais pas où tu as vérifié.

Après avoir recompté avec les bons chiffres, en réalité l'écart est plus important que les deux points mentionnés au départ : on arrive à 315 à 308. Dans mes premiers calculs, je pensais qu'Ovtcharov avait gagné le troisième set contre Gerell 12-10. Je vais éditer mon article de ce pas.

Donc non Orenburg est bien champion.
Tu as raison, c'est exact, je n'avais pas revisionné le match ovtcharov-gerell et tu as effectivement raison ! Donc Orenbourg est bel et bien champion.

En tout cas, merci pour ton article et c'était un très beau rendez-vous de ping aujourd'hui Content
Après encore un recalcul, j'arrive à 315-310. Ce qui est bien, c'est que manifestement l'ETTU a repris mon erreur et mes chiffres initiaux (puisque j'avais transformé le 12-7 en 12-10 au départ). Et que tabletennista a repris l'erreur de l'ETTU...

C'est beau le plagiat, surtout quand y a une erreur à la source !
Dernière correction je pense :

315 pour Orenbourg - 310 pour Chartres
Autant pour moi tu as déjà corrigé
Je me suis pas privé pour poster un message sur le Facebook de l'ETTU... Parce qu'il est évident que l'auteur de l'article en question tient ses chiffres de mon premier jet, qui était eronné, puisqu'ils étaient introuvables à moins de se planter sur le score du match Gerell Ovtcharov en remplaçant le 12-7 par un 12-10. J'espère qu'ils auront au moins la décence de corriger leur article.
Le plagiat c'est la rancon de la gloire!!! Émoticône
Dans les autes sports on fait une belle pour determiner le vainqueur !
Pour 5 points determiner le champion, c'est ridicule...
  • Toon
  • Il y a 4 an(s)
C'est surement une situation frustrante, mais en faisant une belle dont le résultat serait 3-2 et 14-12 à la belle du dernier match, quelle serait la différence ? Ce serait perdu pour 2 points... Notre sport, comme d'autres, se joue souvent à peu de choses et il faut l'accepter même si c'est parfois difficile.

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire sur cet article.

Dans la même rubrique

43
28/10 - LEBESSON GAUZY Les retrouvailles c'est maintenant !
2
27/10 - ALCL TT GRAND QUEVILLY -SZEKSZARD
34
27/05 - Finale retour à Pontoise Cergy dimanche à 17h contre Eslovs
22
05/05 - Finale aller pour Pontoise en Suéde samedi à 16h en live
14
29/03 - Demi-finale retour vendredi 14h20 - Orenburg Vs Pontoise
6
12/03 - Freitas contre Ovtcharov et Samsonov dimanche 13 à 17h
0
14/02 - Demi-Finale TTCLM : AS Pontoise-Cergy TT vs Orenburg
6
20/01 - Metz , Chartres et Pontoise à domicile vendredi 22
9
13/01 - ST Quentin , Metz , Chartres et Pontoise en 1/4 de finale
9
30/12 - Mizutani rejoint Ovtcharov et Samsonov à Orenburg