Vous êtes ici : Accueil > Forums > Messages de lecureuil

Messages de lecureuil

Mercredi 16 Septembre 2015 12:38

Et stratégiquement parfois on peu faire avancer les choses sans taper directement au coeur du problème. Donc sans faire bouger directement la world company, faire bouger les choses ici peu faire boule de neige par la suite ;-)
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mercredi 16 Septembre 2015 12:35

Citation de popette58 :
Ben... je sais pas de quoi on discute dans ce cas, car il me semble que Julien est plutôt explicite dans sa motivation pour faire changer le règlement par l'ITTF. De même qu'il traite explicitement de tricheurs les joueurs qui utilisent le booster, trafiquent leur picot ou servent caché. Lis bien ses interventions ici ainsi que sa plaquete, Tshirt, facebook... il est plutôt agressif ; rien d'étonnant à ce qu'il récupère des réponses parfois cinglantes.

Pas faux, après nul besoin d'agressivité (de part et d'autre) pour faire avancer le débat.
Je pense que tu viens de soulever un problème, il y a un problème au niveau du business model autour du tennis de table et le rapprochement entre l'ittf et les fabricants qui je pense est à l'origine de tout cela.
On sent bien au fond qu'il y a un truc qui moralement n'est pas clean et ça créé naturellement des tensions autour...
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mercredi 16 Septembre 2015 12:25

Citation de patmartino :
Citation de lecureuil :
Comme dirait Me de Rothschild : "c'est mal poli de répondre à une question par une autre question" :-)

pardon Content

Il a textuellement traité certain forumeurs de tricheurs. Ca a dévié à ce moment là.

Ok je n'ai pas vu cela et c'est un erreur alors.
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mercredi 16 Septembre 2015 12:24

Citation de popette58 :

Citation de lecureuil :

Pour répondre à Julien maintenant, je suis d'avis que de mauvaises règles établies dans de mauvaises conditions ou pour de mauvaises raisons ne doivent pas être suivie aveuglément. Nous sommes en France, pays de la révolution!

Ah non, avec l'ITTF on est sur un plan international. C'est pas parce que trois Français vont râler (comme d'hab') que ça va changer quoi que ce soit à la façon de faire des Chinois ou des autres.

Je suis d'accord, mais on discute de son application ici et pas d'où sont prise les décisions.
De plus des moyens sur la modification de l'emballage par exemple, sur les méthodes de distribution ou de production peuvent être décréter à l’échelle locale. Pour répondre tout de suite, le marché Français n'est pas immense mais pas insignifiant non plus.
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mercredi 16 Septembre 2015 12:10

Citation de patmartino :
Citation de lecureuil :
Après le coté un peu péremptoire et surement un peu trop manichéen de julien n'aide pas forcément à l'adhésion, mais je vous trouve bien trop dure et cinglant voir limite blessant quand vous partez sur des considérations personnelles au lieu de rester sur un débat d'idées.


Désolé mais c'est lui qui est venu ici pour nous traiter de "tricheurs" ... On ne fait que répondre à ses accusations, pour le reste si tu lis bien tu verras qu'on adhère tous sur la forme. Le débat d'idée, il le refuse et quand on lui fait une démonstration, il "rit". Pour l'aspect "cinglant" et "blessant" je mets ca de SON coté.

Citation de lecureuil :
La peur de ne plus pouvoir booster si il "gagne" son combat?


J’espère que tu rigoles ?

Faut pas tout prendre à titre personnel sur un forum.
Je crois avoir bien lu et à l'origine Julien souhaitait collecter des avis sur des propositions et semblait vouloir souligner certain problème, après ça a un peu dévié.
Il a remis en cause le fait que certains utilisaient du booster (ce qui est contre le règlement), je n'ai pas fait gaffe si il a textuellement traité ceux qui booste de tricheur mais aujourd'hui il est claire que ceux qui le font vont à l'encontre du règlement. Dans tout les cas je ne crois pas qu'il ait nominativement traité quelqu'un de tricheur, donc il est resté dans le débat d'idées.
Ses propositions sont ce qu'elles sont on adhère ou pas, mais ce ne sont que des idées.
Citation de patmartino :

Citation de lecureuil :
La peur de ne plus pouvoir booster si il "gagne" son combat?


J’espère que tu rigoles ?

Comme dirait Me de Rothschild : "c'est mal poli de répondre à une question par une autre question" :-)
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mercredi 16 Septembre 2015 11:46

En fait ce qui semble en chagriner certain et la force de l'engagement de Julien et j'ai un peu de mal à comprendre ce qui vous pose problème la dedans...
La peur de ne plus pouvoir booster si il "gagne" son combat?

Que l'échantillonnage de joueurs concernés ne soit pas élevé n'en fait pas moins un problème à part entière et que Julien décide de s'investir à bras le corps ne regarde que lui.

Je suis d'accord que le booster n’apporte pas un gain significatif dans le jeu, mais on parle de règlement et je crois qu'il y a consensus pour dire qu'il faut qu'il soit corrigé... Ce qui me semble être le combat de Julien.
Après le coté un peu péremptoire et surement un peu trop manichéen de julien n'aide pas forcément à l'adhésion, mais je vous trouve bien trop dure et cinglant voir limite blessant quand vous partez sur des considérations personnelles au lieu de rester sur un débat d'idées.
Ça rappel de sombre épisodes de l'histoire quand faute de réussir a combattre les idées on s'en prend à la personne qui les portes...

Pour répondre à Julien maintenant, je suis d'avis que de mauvaises règles établies dans de mauvaises conditions ou pour de mauvaises raisons ne doivent pas être suivie aveuglément. Nous sommes en France, pays de la révolution!
L'histoire des booster est une histoire de gros sous et de fait une arnaque à grande échelle. Un règlement dans une fédération sportive doit être orienté pour le bien de ses licenciés et pas pour le business que ça génère. La plus part des revêtements sont booster d'usine et le consommateur est sous informé ce qui n'est pas normal.
L'effet du booster sur ces revêtements est temporaire et je serais d'avis que soit indiqué clairement sur l'emballage la durée au delà de laquelle le revêtement laissé à l'air libre voit ses propriétés dynamiques modifiées de façon significative car cela à un impacte directe sur le budget du joueur.
On pourrait également imaginé un test de mise sous contrainte du revêtement permettant d'en ressortir un étalonnage de la durée de vie, ce qui permettrait d'aider au choix.
Les Tenergy par exemple sont des gouffres à pognon non seulement par leur prix à l'unité mais aussi par leur durée de vie ridicule.
Un coup de booster sur un tenergy en fin de vie (sans lui redonner un deuxième jeunesse) m'a déjà permis de le faire durée 1 mois de plus avec des caractéristiques proches de celle sortie de l'emballage.
J'avoue avoir du mal à comprendre l'intérêt du joueur dans l'interdiction du booster hors usine.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 16 Septembre 2015 11:48 par lecureuil
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mardi 04 Août 2015 11:07

Citation de supersayan :
Désolé des correction mais bon en tant que comptable y a des trucs qui demande pour moi d'être réexpliqué ou corrigé


Citation de lecureuil :
Un taux de marge BRUT de 50% dans le commerce est assez courant mais n'est pas force de loi, le tout est de le rapprocher du volume d'affaires.
Tout d'abord il faut raisonner en prix hors TVA, elle va directement dans les caisses de l'état.
Il faut distinguer 2 types de coûts, les coûts fixes et les coûts variables.
Les coûts fixes ne changent pas en fonction du volume d'affaires (ou alors par palier) alors que les coûts variables (par définition) sont proportionnels (pas forcément de façon linéaire) au volume d'affaires..


Pour les coûts fixes je vois ce que tu veux dire mais le terme palier n'est peu être pas clair. Un coût fixe ne dépends pas du volume d'affaire mais suite a une augmentation de celui ci il peut être nécessaire d'investir en s'agrandissant ou achetant d'autres machines

Citation de lecureuil :

Les coûts variables sont constitués du prix d'achat, des coûts d'acheminements, d'emballage.
Les coûts fixes sont constitués des salaires (j'exclu celui du gérant qui n'est pas forcément connecté avec la réalité du travail qu'il effectue en plus ou en moins), des loyers, équipements (informatique, présentoir, rayonnage, véhicule, etc...), coûts d'énergie, coût de stockage, de la pub, coût de gestion (compta, juridique etc..), prestataires diverses pour informatique, logistique et j'oublie surement des trucs..


l'énergie dans les coûts fixes je l'aurais pas mis car ca dépends . Autant chez un vendeur oui que le client achète ou non il faudra éclairer le magasin , autant si on se place chez un fabricant , pour produire plus il faudra plus utiliser les machines et donc plus d'énergie .Mais la aussi je chipote


Citation de lecureuil :

Le résultat (ce que gagne réellement le commerçant) est donc égale au chiffre d'affaires (CA) - somme des coûts variables (CV) - somme des coûts fixes (CF).
La marge variable (MV) correspond à CA - CV. Pour avoir un résultat de 0, donc pour ne pas gagner un rond mais faire tourner la boutique, le commerçant doit avoir une marge variable égale à la somme de ses coûts fixes.
Admettons avec un peu de mauvaise foi que le marge variable soit égale à la marge BRUT soit 50% alors qu'elle est certainement plus basse.
Un commerçant ayant 1 salarié pas payé trop cher, un local avec réserve et surface de vente(pas forcément trop grand) doit facilement avoir des charges fixes proches de 50 000 euros.
Pour être à 0 avec un taux de marge variable de 50% il lui faut donc faire un chiffre d'affaires de 100 000 € et il n'a pas encore commencé à se payer.
Maintenant partons du principe qu'il ait fait un CA de 200000 euros, avec le même calcul on est tenté de penser qu'il se met 100000 euros dans la poche... a non, en fait il ne "gagne" que la marge brut soit la moitie, donc 50000€...
C'est pas mal vous me dirai, mais non car c'est pas fini, selon sont statut il aura plus ou moins de RSI (pour 100 de salaire au gérant on reverse 50 au RSI) et biensur divers impôts comme l'impôt sur les société (minimum 1/5 du résultat), le CFE etc...
Jusqu'ici on raisonnait en Hors taxe, donc pour ramener cela à la vision du consommateur i.e. avec TVA, il faut prendre le CA hypothétique de 200000 et le multiplier par 1,2. Soit 240000€.
Donc pour gagner correctement sa vie le commerçant devra générer 240 000 euros de chiffre d'affaires TTC, soit presque 1/4 de millions d'euros par an, ce qui représente une volume de plaque, de bois et d'équipement pas si facile que ça à atteindre, ça représente vraiment du boulot et le gars est loin de rouler en porsche.
Attention aux Risques aussi que prend le commerçant, chaque Euro en dessous des 100000 pour être à l'équilibre, c'est 50% pour sa pomme.

Donc le "petit" commerçant en bout de ligne ne me parait pas la bonne cible, par contre Wacksport se gave à n'en pas douter (tant mieux pour eux vous me direz ils ont su faire leur trou).

.


Sur le principe je suis d'accord mais bon les chiffres ne sont qu'hypothétique donc dur de démontrer quelque chose avec. Par contre tu comptes tes impôts en dehors des charges . Autant sur l'IS je suis d'accord , autant la taxe professionnelle (CFE maintenant) . Sinon pour wack je suis totalement d'accord surtout qu'en plus 2 facteurs viennent en plus renforcer le fossé : l'économie d'échelle (les coûts fixes même si différent selon la taille de l'entreprise ne sont pas proportionnel au chiffre d'affaire voir plus haut , faudra toujours un abonnement de téléphone par exemple ) MAIS AUSSI et surtout le prix d'achat des marchandises , ben oui quand t'es gros tu peux te permettre de faire une pression sur les prix d'achats (les grandes surfaces le font énormément , wack le fait probablement aussi)

Personnellement je suis contrôleur de gestion et ancien prof de compta de gestion, je crois que tu as mal suivi tes cours de compta de gestion pour trop te concentrer sur tes cours de compta général. ;-)

Le terme de Palier est très claire, les coûts fixes sont soit liés à l'investissement soit à l'embauche d'où le phénomène de palier.
Dans notre exemple je prenais un commerce, et l'énergie n'est pas proportionnelle au volume d'affaires donc c'est un coût fixe.
Effectivement pour un industrielle une part de l'énergie peut être imputé aux CV.
Pour le CFE généralement on l'inclu dans les CF du loyer car lié au foncier mais ok sur le principe.

Après que les chiffres soient hypothétiques ils n'en sont pas moins représentatifs et c'est à cela que je voulais en venir.
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Lundi 03 Août 2015 18:09

Un taux de marge BRUT de 50% dans le commerce est assez courant mais n'est pas force de loi, le tout est de le rapprocher du volume d'affaires.
Tout d'abord il faut raisonner en prix hors TVA, elle va directement dans les caisses de l'état.
Il faut distinguer 2 types de coûts, les coûts fixes et les coûts variables.
Les coûts fixes ne changent pas en fonction du volume d'affaires (ou alors par palier) alors que les coûts variables (par définition) sont proportionnels (pas forcément de façon linéaire) au volume d'affaires.
Les coûts variables sont constitués du prix d'achat, des coûts d'acheminements, d'emballage.
Les coûts fixes sont constitués des salaires (j'exclu celui du gérant qui n'est pas forcément connecté avec la réalité du travail qu'il effectue en plus ou en moins), des loyers, équipements (informatique, présentoir, rayonnage, véhicule, etc...), coûts d'énergie, coût de stockage, de la pub, coût de gestion (compta, juridique etc..), prestataires diverses pour informatique, logistique et j'oublie surement des trucs.
Le résultat (ce que gagne réellement le commerçant) est donc égale au chiffre d'affaires (CA) - somme des coûts variables (CV) - somme des coûts fixes (CF).
La marge variable (MV) correspond à CA - CV. Pour avoir un résultat de 0, donc pour ne pas gagner un rond mais faire tourner la boutique, le commerçant doit avoir une marge variable égale à la somme de ses coûts fixes.
Admettons avec un peu de mauvaise foi que le marge variable soit égale à la marge BRUT soit 50% alors qu'elle est certainement plus basse.
Un commerçant ayant 1 salarié pas payé trop cher, un local avec réserve et surface de vente(pas forcément trop grand) doit facilement avoir des charges fixes proches de 50 000 euros.
Pour être à 0 avec un taux de marge variable de 50% il lui faut donc faire un chiffre d'affaires de 100 000 € et il n'a pas encore commencé à se payer.
Maintenant partons du principe qu'il ait fait un CA de 200000 euros, avec le même calcul on est tenté de penser qu'il se met 100000 euros dans la poche... a non, en fait il ne "gagne" que la marge brut soit la moitie, donc 50000€...
C'est pas mal vous me dirai, mais non car c'est pas fini, selon sont statut il aura plus ou moins de RSI (pour 100 de salaire au gérant on reverse 50 au RSI) et biensur divers impôts comme l'impôt sur les société (minimum 1/5 du résultat), le CFE etc...
Jusqu'ici on raisonnait en Hors taxe, donc pour ramener cela à la vision du consommateur i.e. avec TVA, il faut prendre le CA hypothétique de 200000 et le multiplier par 1,2. Soit 240000€.
Donc pour gagner correctement sa vie le commerçant devra générer 240 000 euros de chiffre d'affaires TTC, soit presque 1/4 de millions d'euros par an, ce qui représente une volume de plaque, de bois et d'équipement pas si facile que ça à atteindre, ça représente vraiment du boulot et le gars est loin de rouler en porsche.
Attention aux Risques aussi que prend le commerçant, chaque Euro en dessous des 100000 pour être à l'équilibre, c'est 50% pour sa pomme.

Donc le "petit" commerçant en bout de ligne ne me parait pas la bonne cible, par contre Wacksport se gave à n'en pas douter (tant mieux pour eux vous me direz ils ont su faire leur trou).

En revanche, ce que j'ai plus de mal à admettre c'est la revalorisation de certains produits (comme le revêtement samba par exemple) dont le prix à été remis "au goût" du jour sans faire l'objet de nouveaux investissement ni rien, le bazar est amorti depuis belle lurette, juste pour qu'il soit raccord avec le prix des nouvelles plaques tensors. Et ici le commerçant n'a rien à voir la dedans, ce sont juste des politique marketing FORCEES et ça pour moi ce sont des pratiques déloyales.

Je me range derrière les propos de Gilles 71 qui soulèvent selon moi le seul vrai problème.
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Jeudi 22 Janvier 2015 11:30

Citation de matmut :
Est-ce que la date du tournoi de double de Chevigny est fixée (Philippe Sturm m'a dit qu'il aurait lieu)? Lécureuil si tu passes par là Clin d'oeil

salut Matmut. Le tournoi aura lieu le 22 février. On finalise l'organisation.
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Dimanche 18 Janvier 2015 11:07

Résumé du match CHEVIGNY TT 1/ASPTT STRASBOURG 1 en pré-nationale : http://chevignytt.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=688:chevigny-tt-1asptt-strasbourg-1
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Jeudi 08 Janvier 2015 09:37

Je pense juste que quelqu'un postant sous le couvert d'anonymat ne se sent pas forcément autant tenu de faire attention à ses propos et peu poster sans se relire et se poser la question de la façon dont ils seront perçus.
Ensuite je ne vois aucune raison justifiable de ne pas donner son identité sur un forum où 95% des gens se connaissent.
Si tu fais partie des "instances",
- soit tu considères que tu as un devoir de réserve de part ta fonction et tu te sers de l'anonymat pour outrepasser ce devoir -> pas classe et hypocrite
- Soit tu souhaites apporter ton grain de sel sous couvert de l'anonymat pour valoriser ton action ou l'action de l'instance dont tu fais partie tout en distillant des informations que ton poste te favorise à avoir-> pas classe et malhonnête
- Tu es 007 et l'instance que tu représentes est la grandeur de la grande Bretagne qui compte se servir de la ligue de bourgogne comme d'une plateforme à des desseins obscures mais pour le bien de l'humanité -> Classe

Bref, pour conclure, sur un forum ce qui compte c'est de se poser la question de comment les gens peuvent percevoir ses propos et pas de comment on les interprète soit même.

PS qui n'a rien à voir et qui finalement permet de pas mal relativiser nos discussions à 2 balles : RIP Charlie Hebdo Émoticône
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mardi 06 Janvier 2015 20:45

Citation de edenpark71 :
Une journée comme ça se prépare. Location de salle, ordi, sono repas,le déplacement des membres de la ligue donc il faut bien connaître le nombre de présents pour une telle organisation d'où le fait de s' inscrire. Non?

Le ton condescendant permanent dont tu fais preuve et d'un reloud... quand tu auras eu la courtoisie de te présenter tu pourras donner des leçons .
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mardi 06 Janvier 2015 16:27

Citation de matmut :
Effectivement ce n'est vraiment pas beaucoup...

Est ce que certains ne se sont pas dit qu'ils viendraient (comme moi Émoticône ) la fleur au fusil?
Message modifié 1 fois, dernière modification Mardi 06 Janvier 2015 16:29 par lecureuil
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Mardi 06 Janvier 2015 16:09

Je venais justement pour ça... Pour info, le bulletin d'inscription pour le forum est a retourner pour aujourd'hui dernier carat.
Pour le coup je n'avais pas vu qu'il fallait retourner un bulletin et je viens de le faire, si d'autres sont dans la même situation ;-)
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr

Vendredi 02 Janvier 2015 16:30

Citation de Dominic :
Citation de le-douglas :
Citation de BALLESDEPING :
Citation de fred21 :
Suite à la réunion de la commission sportive d'hier soir,
la D1 devrait être la suivante :
Chevigny 4
Talant 2
USCD 1
Auxonne 1
Vélars 1
Belleneuve 2
Lamarche 1
Marsannay 1


Cependant Chevigny ne devrait plus s'appeller N°4 car réutiliser en R3 et que pour des raisons évidentes de brulages il ne peut y avoir de N°4 !

Pourquoi Marsannay 1 et pas Chevigny 8 qui était devant en D2 ?


Salut le-douglas,
En 1ère phase nous avions 8 équipes mais nous avons eu beaucoup de blessés et difficile d'assurer tous les matchs.
En 2ème phase le club voulait donc engager que 7 équipes et donc 1 R3 en moins mais la ligue a refusé sous peine de sanctions financières et sûrement sportives. Je n'ai toujours pas compris le pourquoi du comment et surtout qu'en 1ère phase Paron a eu des passes droit...
Mais bon au lieu d'engager en 2ème phase 1 PN, 2 R1, 1 R3, 2 D1 et 1D3 (7 équipes), le club a refusé la montée de D2 en D1 et pas engagé de D3.
Ce qui fait 1 PN, 2 R1, 2 R3, 1 D1 et 1 D2 (7 équipes).
Espérant avoir été assez clair malgré la complexité de la chose.

PS et ce n'est que mon avis : si nous avions su que la ligue allait nous fumer, nous aurions envoyé des jeunes en R3 et on serait redescendu. 2 descentes de R3 + 1 montée de D2, Cela nous aurait fait 3 D1. Mais bon on le saura à l'avenir.

Bonne journée et tant mieux pour Marsannay qui peut donc monter en D1.
Dominic

Je confirme.
Le gif c'est la vie - http://chevignytt.fr
965 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Messages de lecureuil

Résolu