Vous êtes ici : Accueil > Forums > Messages de IntruX

Messages de IntruX

Mardi 22 Septembre 2015 17:07

Saint Quentin va semble-t-il jouer la montée en N1 dans cette poule vu qu'ils y ont aligné leurs trois meilleurs joueurs (N106, N182 et N190). Ils vont être difficiles à aller chercher.

Les autres équipes ont quasiment aligné ce qui était attendu excepté Le Cannet et Ceyrat.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 23 Septembre 2015 02:26 par IntruX

Mercredi 26 Août 2015 09:00

Citation de tofff :
Tiens c'est étonnant car justement je trouvais que le M1 rejetait très bas, c'est pour ça que j'ai changé.

C'est sûr le M1 ne rejette pas bas, il rejette même très haut s'il est associé à un bois tendre.
Par contre les Bluefire sont assez sensibles aux bois auxquels ils sont associés alors qu'un Tenergy rejettera haut même sur un bois "brique".

- Chez Donic j'ai testé à peu près tous les revêtements récents et pour moi les Bluefire M* sont ceux qui accrochent le mieux et rejettent le plus haut, le M1 étant celui qui plonge le moins sur les forts impacts.
- Le Donic Barracuda accroche bien et rejette très haut aussi mais il n'a pas le dynamisme et la puissance des derniers tensors ESN type Andro Razant, Joola Ryzm, Donic Bluefire ou Thibar Evolution.
- La gamme bluefire JP a un touché agréable mais l'angle de rejet et le dynamisme sont
moindres que les Bluefire M*.
- Les Acudas sont pour moi des plaques de bloc ou contre car elles ont moins d'accroche et rejettent plus bas. Je n'ai pas testé les nouveaux Acuda Blue mais ils ne sont pas sensés accrocher plus que les Bluefire.

Mercredi 26 Août 2015 08:16

Les deux proviennent de la même usine (ESN) et sont de même génération. Ils sont très proches sur la plupart des aspects (dureté, accroche, feeling,... ).

Tout au plus, le fx-p est un peu plus dynamique (plus de catapultage) tandis que le jp03 est un peu plus linéaire.

Pour moi:
Evolution FX-P = Bluefire M3
Evolution EL-P = Bluefire M2
Evolution MX-P = Bluefire M1

La gamme Bluefire JP est proche de la gamme Bluefire M* mais utilise un procédé de boostage en usine différent qui procure un catapultage moins fort et un toucher plus doux et plus linéaire.

Dimanche 23 Août 2015 02:23

Venant d'un 802 1.9mm (mousse Mystery 38°), je viens d'adopter un Kokutaku 119 1.5mm pour sa gène supérieure.

Pour info, voici où je situerais le 119 par rapport aux autres softs chinois (à gauche les plus typés backside avec des picots larges, courts et rapprochés; à gauche les plus typés Soft avec des picots un peu plus fins et/ou moins rapprochés):
802-40 (ou 889-2) > 802 (ou 889) > 119 > 799

A noter que tous ces softs sont un peu adhérents grâce à leurs têtes de picots striées.

Samedi 22 Août 2015 18:34

Etant à court de BlueFire M1 en état correct pour m'entrainer cet été, on m'a passé un Tenergy05 en attendant que je puisse racheter un BlueFire M1.
A ma grande surprise, le T05 rejette un poil plus bas que mon M1 sur mon bois assez tendre (All+). Par contre, sur un bois plus dur (Off+), c'est le contraire, le 05 rejette un poil plus haut que le M1.

Samedi 22 Août 2015 18:15

Venant d'un 802 1.9mm, je viens d'adopter un Kokutaku 119 1.5mm pour sa gène supérieure.

Pour info, voici où je situerais le 119 par rapport aux autres softs chinois (à gauche les plus typés backside avec des picots larges, courts et rapprochés; à gauche les plus typés Soft avec des picots un peu plus fins et/ou moins rapprochés):
802-40 (ou 889-2) > 802 (ou 889) > 119 > 799

A noter que tous ces softs sont un peu adhérents grâce à leurs têtes de picots striées.
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 22 Août 2015 18:19 par IntruX

Samedi 22 Août 2015 17:53

Etant à court de BlueFire M1 en état correct pour m'entrainer cet été, on m'a passé un Tenergy05 en attendant que je puisse racheter un BlueFire M1.
A ma grande surprise, le T05 rejette un poil plus bas que mon M1 sur mon bois assez tendre (All+). Par contre, sur un bois plus dur (Off+), c'est le contraire, le 05 rejette un poil plus haut que le M1.

Globalement, je trouve que ces deux revêtements sont assez proches en sensations et caractéristiques de jeu. Je n'ai eu aucun mal à passer d'un revêtement à l'autre. Je vais donc continuer avec un M1 la saison prochaine (notamment parce que son prix est plus doux que celui d'un T05).
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 22 Août 2015 17:58 par IntruX

Jeudi 13 Août 2015 04:27

Citation de sisic :
... pour moi oshima joue avec un soft ou alors je ne comprend rien a sa gestuelle !!! A moins qu'une plaque très dure puisse faire l'affaire ??

Perso c'est flagrant qu'il joue avec un backside plutôt qu'avec un soft. En revers, comme beaucoup d'asiatiques (hommes ou femmes), Oshima est très bon en "blocspin" (bloc actif en recouvrant légèrement la balle). Alors qu'avec un soft en revers, les échanges en diago revers seraient beaucoup moins rythmés.
D'ailleurs, une simple recherche google sur Oshima confirme qu'il joue avec un bois Mizuno FortiusF.T associé à deux Tenergy.

Dans le top niveau international masculin, le soft en revers est devenu très rare et il n'est pas utilisé en rythme comme chez les féminines. Si je ne me trompe pas, il n'y a que Tang Pen (N13) et Tan Ruiwu (N62) à utiliser un soft en attaque revers.
Par contre, il y a encore quelques défenseurs qui utilisent un soft en défense plutôt qu'un picot long.

Mercredi 12 Août 2015 09:45

Citation de Gilles71 :
Pour les experts, il me semble que le brillant OSHIMA Yuya joue avec un soft en RV.
Si oui, lequel est-ce ?
Émoticône
C'est sûr, OSHIMA ne joue pas avec un soft.

Par contre, le soft est bien représenté chez les japonais avec deux féminines (Fukuhara et Mima Ito) qui en utilise un en revers (un mi-long en fait).

Mardi 11 Août 2015 08:02

Je n'ai pas encore testé les butterfly pvc 3* avec couture mais j'ai eu plusieurs retours sur ces balles :
L'expérience de jeu serait comparable aux autres balles pvc 3* avec couture, ce qui confirmerait que toutes les balles 3* pvc avec couture proviennent des mêmes fabriques chinoises (DHS/DoubleFish).
Par contre, de la même manière que pour les autres pvc 3* avec couture, le contrôle qualité en matière de rondeur serait très moyen, d'où peu de balles parfaitement rondes.


Par ailleurs, mon club a testé pour la première fois les balles d'entraînement PVC Donic ("Donic Coach", avec couture).
Bilan: hormis une plus grande proportion de balles ovales, les Donic Coach offrent une expérience de jeu assez similaire aux 3* pvc (ce qui n'est pas du tout le cas des Pvc d'entrainement de marque Butterfly).
Message modifié 1 fois, dernière modification Mardi 11 Août 2015 08:16 par IntruX

Mardi 11 Août 2015 07:55

En quoi les bois sont "space" et à la limite du jouable ?

Vendredi 07 Août 2015 18:15

Citation de droopydelax :
...
Je te conseille de faire quelques matches avant de dire qu'il n'y a que peu de différences entre les deux balles.

J'ai du faire plus d'une trentaine de matchs avec des pvc (joueurs classés de 16 à n300) et hormis pour les premiers matchs, l'adaptation n'a pas été si difficile.

Les balles sans coutures demandent plus d'adaptation car même si leur qualité est peut être meilleure (plus solides, rebond plus régulier), leur rebond diffère aussi plus des cellulos (rebond plus vif et plus haut pour les xushaofa).

Le passage de la 38mm à la 40mm avait nécessité bcp plus d'adaptation pour moi. Ça dénaturait bcp plus le sport.

Vendredi 07 Août 2015 17:47

Je n'ai pas encore testé les pvc butterfly 3* avec couture.
Si quelqu'un les a essayées, peut-il me dire si elles sont toutes parfaitement rondes ou si comme chez les autres marques le contrôle qualité laisse à desirer ?
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 07 Août 2015 17:47 par IntruX

Vendredi 07 Août 2015 16:44

J'ai testé les balles PVC 3 étoiles des marques suivantes: Donic, Joola, NittakuSHA, DHS, Thibar.

Elles m'ont toutes semblées semblables avec des caractéristiques de jeu pas trop éloignées des cellulos. Malheureusement, malgré le fait que ce soit des balles 3*, peu de balles étaient parfaitement rondes, et donc peu de balles avaient des rebonds parfaitement réguliers. Lors de mes essais, les pires en matière de proportion de balles ovales ont été celles conditionnées par lot de 6 balles (les DHS et les JOOLA).

Par contre les balles parfaitement rondes ont offert une expérience de jeu particulièrement satisfaisante, avec même une régularité et un contrôle plutôt supérieur aux balles celluloïdes.
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 07 Août 2015 16:52 par IntruX

Mardi 04 Août 2015 15:56

Est-ce que quelqu'un sait quels clubs joueront avec des balles celluloïdes ou lesquels passeront en balles PVC?

Samedi 01 Août 2015 21:53

Citation de wolfgangamadeus :

Ce qui veut dire, si l'on te suit bien, que seuls les enfants issus de famille aisée peuvent espérer réussir dans ce sport. Mouais, bof, ça ne me plaît pas trop. Émoticône


Pas du tout! Justement j'ai précisé que je ne pensais pas qu'on avait vraiment plus de chance de "réussir" dans le ping en étant détécté et en entrant en structure plutôt qu'en ayant un parcours plus "modeste" mais passionné en structure club.

Je précise que pour moi "réussir" dans une activité veut dire en faire son metier ou alors être apprécié et reconnu dans cette activité. Or pour vivre du ping, il est bien plus facile et moins couteux de se développer au sein d'un club, puis d'effectuer les formations d'éducateur/entraineur afin d'être embauché comme entraineur, plutôt que de croire utopiquement pouvoir devenir un champion en sacrifiant tout le reste pour le sport.


Histoire de faire comprendre mon approche, voici un autre exemple volontairement "irréaliste":
Si un jour des structures se créaient pour entrainer nuit et jour les gamins doués pour être champion de Babyfoot, je trouverais normal que ce soit aux parents de ces gamins de supporter les coûts d'entrainement. Alors qu'inversement je serai pour le financement des formations des volontaires/éducateurs qui encadreraient les jeunes en manque de loisirs et activités structurées.
Pour moi, être un champion, ou être fort, ou être doué n'est pas un vrai métier qui mérite que tout le monde paie pour ces gens là, encore moins quand ils sont mineurs et même pas assurés de devenir de vrais champions. Alors qu'être éducateur (ou même dirigeant) dans une association est un poste qui mérite selon moi beaucoup plus d'investissement de la part du collectif (même si c'est moins glorieux que celui de champion).

Voilà c'est tout sur mon point de vue concernant l'argent mis en jeu dans les loisirs.
Message modifié 2 fois, dernière modification Samedi 01 Août 2015 22:12 par IntruX

Samedi 01 Août 2015 16:00

Citation de fafadou :
C'est un peu le débat du sujet. est ce que dans d’autres sport si ton enfant est détecté est ce que tu passes à la caisses ?
Il me semble qu'il y a beaucoup de dérives dans le football parce que ton gamin rapporte très vite de l'argent. Et là dès qu'il y a contrat tu n'as plus le pouvoir de décider.
Finalement de passer à la caisse est ce un mal pour un bien ?


Selon moi, enfant fort ou pas, détecté ou pas, je trouve normal que les parents "passent" à la caisse car c'est quand même une grosse "prestation" qui est fournie aux gamins.
Même payer plusieurs milliers d'Euros par an, ce ne serait pas si aberrant compte tenu du nombre d'heures encadrées par des gens qualifiés. Par exemple, à hauteur de 15h/sem, 42 semaines par an, on cumule déjà 630H encadrées par an, soit moins de 5€ de l'heure si on fait payer 3000€ la saison.

Vendredi 31 Juillet 2015 16:22

Intéressé par ce bois. J'ai laissé mes coordonnées par MP.

Vendredi 31 Juillet 2015 15:32

Je trouve dommage que le "débat" tourne autour de l'argent alors que le ping reste une passion qui apporte beaucoup de choses au niveau humain et épanouissement personnel (gout de l'effort, du dépassement de soi, de la compétition, de l'esprit d'équipe, etc...), domaines qui sont pour moi bien plus importants que les quelques milliers d'euros dépensés pour ce sport à l'échelle d'une vie.

D'ailleurs, il faut que les parents de la plupart des petits "prodiges" comprennent bien que leurs enfants, même doués et travailleurs, ne vivront jamais confortablement du ping. D'ailleurs, ce n'est pas parce qu'ils seront détéctés très tôt, en structure type sport étude, ou champions de la leur ligue, ou en progression fulgurante, qu'ils réussiront mieux qu'un autre joueur passionné qui se sera développé à son rythme dans une structure club.

Je connais plusieurs exemples de joueurs qui vivent actuellement du ping (certe pas très "confortablement) alors qu'ils étaient loin d'être des champions plus jeunes où qu'ils n'avaient même pas commencé le ping très tôt. Au contraire, je connais beaucoup de jeunes champions de ping en herbe qui, au final, ne sont pas allés très loin dans le ping car à part avoir été "forts" jeunes, ils ne sont ni devenus entraineurs, ni joueurs de club épanouis et reconnus.
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 31 Juillet 2015 15:35 par IntruX

Vendredi 31 Juillet 2015 14:01

Balles d'entrainement Butterfly PVC (Made in Germany) testées par différents joueurs de mon club (classés entre 18 et N300, déja habitués aux PVC Donic, Joola et Nittaku).

Bilan: C'est une catastrophe car leur comportement ne ressemble à aucune autre balle (PVC ou Celluloide).
- aspect plastique brillant lisse
- couleur jaunatre loin de la blancheur des autres balles
- bruit beaucoup plus aigu, façon balle cassée mais encore plus prononcé que les autres balles PVC
- rebond plus vif
-...
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 31 Juillet 2015 14:05 par IntruX
489 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Messages de IntruX

Résolu