Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

La baisse inquiétante des effectifs au tennis de table - Page 3

Sondage

Le nombre de licenciés (Messieurs) passera en dessous de 100000 en :

Juillet 2015 - 1.9% - 2 vote(s)
Juillet 2016 - 14.0% - 15 vote(s)
Juillet 2017 - 2.8% - 3 vote(s)
Juillet 2018 - 6.5% - 7 vote(s)
Juillet 2019 - 2.8% - 3 vote(s)
Juillet 2020 - 5.6% - 6 vote(s)
Plus tard - 3.7% - 4 vote(s)
Jamais - 41.1% - 44 vote(s)
Je ne sais pas - 21.5% - 23 vote(s)

Mardi 15 Juillet 2014 16:42

Citation de violoniste18 :
Moi je suis sûr que si les filles jouaient au foot en string 1 pièce ça passerait à la télé et ferait des records d'audience.

Et on verrait sans doute moins la différence de niveau avec les hommes ...

Bah, faut modifier la tenue des pongistes féminines alors !!! Émoticône

Mardi 15 Juillet 2014 16:47

ça a bien aidé le beach-volley en tous cas Émoticône
bon après toutes les pongistes ne sont pas taillées comme les brésiliennes du beach...
Message modifié 1 fois, dernière modification Mardi 15 Juillet 2014 16:48 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mardi 15 Juillet 2014 17:05

Merci pour votre belle petite démonstration de machisme de bas étage. Non c'est n'est pas drôle. Oui à la lecture de tels propos je comprends facilement les filles qui seraient peu tentées par un sport où ce qui compte serait leur qualité plastique plus que leur qualité de joueuse.

Mardi 15 Juillet 2014 17:27

Fais nous rire alors, parce que là, à part en me chatouillant sous les bras ...

Mardi 15 Juillet 2014 17:40

Ah, on a réveillé le rabat-joie de service... moi je suis pour l'égalité des sexes. Toutes les pongistes féminines en string, et tous les mecs itou, et on fait un calendrier "Les Dieux et Déesses de la Table" en fin d'année. Je suis même pour faire un vote, y'a qu'à créer une page facebook pour savoir qui a le droit de figurer dans le calendrier. Pour les mecs j'ai du mal à juger, mais pour les filles on va commencer par Soo Yeon Lee et Bernadette Scozcs Émoticône

Vous allez voir, on va les regonfler les effectifs nous ! Émoticône
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mardi 15 Juillet 2014 17:43

Comme dirait notre regretté Thierry Roland, "ok mon p'tit jean-mimi, c'est peut-être sexiste, mais vous ne m'enlèverez pas de l'idée qu'un match Soo Yeon Lee / Bernadette Scocz en string, c'est quand même moins chiant à commenter qu'une finale chine/chine de pingpong !"
Thierry, si tu nous vois... Émoticône
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mardi 15 Juillet 2014 17:45

Sponsorisée par Afflelou la finale... parce que tchintchin... pardon je => Émoticône
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mardi 15 Juillet 2014 18:59

Citation de violoniste18 :
Fais nous rire alors, parce que là, à part en me chatouillant sous les bras ...

Émoticône
Perso, j'ai commencé cette année, çà fait donc +1 licencié

Et du coup mon beau-frére et mon beau-fils se sont licenciés ça fait donc 3 nouveaux licenciés

Faites de la pub dans votre famille Clin d'oeil

Mardi 15 Juillet 2014 19:48

Citation de cowboy :
Désolé pas du tout d'accord. D'ailleurs ce sujet n'apporte aucune réponse.


Euh... si. On voit entre autre une chinoise taper assez facilement un 50-60 mondial, on voit que sur un tournoi notre numéro 3 française (avec un jeu particulier) a battu des joueurs du top 200 mondial pour buter de justesse contre Primorac, etc...
En cherchant bien on trouve quelques matchs mixtes sur youtube.

Il y a des féminines en France mais proportionnellement comparé à d'autres pays il me semble avoir vu que c'était pas terrible du tout... Bref c'était pas le sujet initial.

Mardi 15 Juillet 2014 20:21

A part peut-être le très haut niveau, entre le ping féminin et masculin, il y a 300 pts d"écart ( c'est à dire 3 classements à l'époque). En admettant bien sûr qu'elles ne jouent qu'entre-elles. Une féminine qui joue aussi en masculin a la même valeur que son homologue masculin étant donné le système de point actuel.

Mardi 15 Juillet 2014 21:11

pour revenir au sujet initial, je repense aux matchs féminins après les quarts à Bercy 2013, j'ai été scotché par le niveau d'un match attaque défense entre 2 asiatiques, c'était monstrueux, vitesse placement rotation puissance, tout y était.

sauf le string ... snif, snif ... Émoticône

Mardi 15 Juillet 2014 21:31

Parfois les matches sont aussi tendus qu'un string ! Et des fois ça casse...

Mercredi 16 Juillet 2014 00:03

Citation de Gringo31 :
D'accord avec Popette dans son ensemble (raisons sociales, démographiques, culturelles etc.)
Pour moi qui suis venu tardivement au ping et qui vais arrêter cette année (je vais faire encore baisser les chiffres!!) je trouve que c'est la nature même des compétitions qui ne va pas...
-Les tournois sont assez écoeurant: bcp d'attente, des jeunes sous-classés qui les font et les gagnent, difficultés à s'échauffer correctement...
-Les compétitions par équipes (le + sympa pour moi) sont trop rares (14 matchs, 2 phases) pour peu que le match important se joue à la 1ère journée de la phase, le reste peut se jouer sans enjeuet donc sans motivation
-Les indivs: formule sympa, je trouve mais peu de pongistes les font... et je n'ai toujours pas compris pourquoi! Du coup, on joue toujours les mêmes et c'est démotivant!
-Plein d'autres compétitions auxquelles on ne peut pas forcément participer (coupe et championnat vétérans, jeunes, finales pas classement, bernard jeu, finales individuelles)

En résumé, pour moi, il y a trop de compétitions sans en avoir une seule qui me satisfasse pleinement et je ne pense pas être le seul.

Mon rêve: un vrai chmpionnat de septembre à mai/juin avec des durées de matchs moins longs mais en jouant plus (la réforme a du bon pour moi mais ce n'est pas assez) et des tournois avec des classements revus tous les mois et que les organisateurs pensent aux joueurs avant de penser à leurs porte-monnaies (moins de tableaux/jour)


je suis un peu dans le même cas.
En démarrant tard, on arrive à progresser plus ou moins, mais après faut trouver à jouer aussi en dehors de son club.
J'ai même fait des stages de ping pour cela, comme les jeunes le font plus facilement; donc plutôt mordu à la base.

Dans les tournois individuels, le ptit 5 que je suis ou même le 6 n'y fait que passer vite fait dans ses matchs de poule. Il tente une fois ou 2, puis lâche l'affaire, plutôt dégouté finalement.
En équipe, il accompagne son jeune un temps, ou alors il rend service au club en accompagnant des jeunes qui pour la plupart s'arrêtent à cause des études, du travail, des contraintes de famille. Et bien entendu, cela peut te bouffer l'après midi pour 2 ou 3 ptits matchs. Pas très rentable non plus en terme temps de présence, temps joué.
En indiv, parfois c'est sympa. Bon, on ne gagne pas forcément souvent, mais au moins on joue avec pas trop d'attente si c'est bien organisé. Donc à la rigueur, c'est pas si mal enfin si l'on ne se retrouve pas face à du 500 au 1200 par ex comme j'ai régulièrement vu par chez moi.
Avec tout cela, il faut vraiment en vouloir pour continuer en compet.

J'ai vécu des expériences de clubs où soit le club avait du mal à accepter des nouveaux dans leur groupe déjà établi, mais à force en décroissance. Ou des clubs qui considèrent le ptit 500 adulte juste bon à faire le chauffeur de jeunes.
ou même parfois, le club qui donne l'impression qu'on le dérange quand on veut le découvrir. Pas très avenant tout cela, j'en ai d'autres des anecdotes.

J'ai l'impression que dans ce sport, on oublie qu'il y a essentiellement des joueurs 500 à 700 alors que l'offre de jeu s'adresse plutôt à des joueurs au delà de 700/800.

Je ne sais pas si je vais reprendre à la rentrée car mon dernier club n'a pas voulu ma réinscription l'an passé(pour un motif qu'on n'a pas voulu me donner d'ailleurs). Cela m'amène aussi à parler des contraintes de mutation, même pour un ptit 500. Rire comme ils disent les jeunes.
J'en suis à me dire que peut être que je rejouerais en septembre, mais dans ce cas, juste en loisir ou à la rigueur licencié UFOLEP car la licence FFTT ne me semblerait pas nécessaire aux vues des compétitions finalement réduites.

Regardons le nombre d'adultes de ptits niveaux qui ne perdurent pas....c'est pas négligeable. Et ces adultes, souvent ils ont joué gamin et ont tenté de revenir au ping, en vain souvent.

Cela n'explique pas tout, car le ping n'est pas assez médiatisé, et l'on n'a pas réellement de champions français comme modèle pour les jeunes qui insufflerait une dynamique, un regain pour ce sport.

Mercredi 16 Juillet 2014 07:29

Citation de popette58 :
C'est sur qu'avec 14000 licenciés en France dont 2800 pour le snooker c'est assez incompréhensible.


C'est plus facile de s'endormir devant une partie de snooker Émoticône

Mercredi 16 Juillet 2014 08:03

Le snooker est facile à comprendre et sympa à regarder. Moi perso j'en regardais beaucoup quand j'avais Eurosport. En tous cas pour un non initié je suis sur que c'est mieux qu'un match de ping. Il n'y a pas besoin d'etre licencié pour regarder un sport à la tv.
Plus haut ça parlait du golf, mais j'adore regarder le golf à la télé, comme beaucoup de gens, assez d'ailleurs pour que canal créé golf+. Ce n'est pas demain la veille qu'il y aura ping+.

Mercredi 16 Juillet 2014 10:14

A Bruno37 : souvent les adultes qui débutent ont la vie difficile, ce n'est pas vrai qu'au ping. Je me suis mis au volley à 23 ans, je suis allé m'inscrire dans un club fédéral alors que je jouais en universitaire et qu'on avait un entraîneur... j'ai eu beaucoup de mal à m'intégrer car je n'avais pas le niveau, même au plus petit niveau départemental la plupart des joueurs adultes jouaient depuis longtemps et les jeunes étaient déjà meilleurs que moi. En plus dans un sport co, c'est encore plus dur, tu tapes le banc...
Au ping ça devrait être plus simple puisque c'est un sport individuel. Mais les préjugés ont la vie dure : en ce moment j'essaye d'instaurer un entraînement dirigé au club. J'ai fait un sondage pour voir le nombre de personnes intéressées : j'ai une réponse positive sur les 5 joueurs de l'équipe 1 (prénat'), 1 réponse dans l'équipe 2 sur 5 joueurs (régionale 2), et les joueurs en-dessous dont tous les joueurs de départementale, pour la plupart des adultes de classement 5 à 7, ont répondu que ça les intéressait car sans entraîneur ils ont l'impression de végéter et certains envisagent d'arrêter à cause de ça. Réponse de quelqu'un du comité : "je vois pas l'intérêt d'un entraîneur pour des départementaux, de toutes façons ils ne seront pas meilleurs pour autant". Super comme réponse...

Alors qu'en toute logique, un entraînement dirigé avec un entraîneur BE devrait nous apporter une plus-value au club voire des nouvelles inscriptions si ça se sait. Mais on a pas de fric soi-disant, alors qu'on en a pour payer des frais de restauration en régionale. Bref... Émoticône
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 16 Juillet 2014 10:16 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 16 Juillet 2014 10:22

Pour les compet pour les 500 il me semble pourtant qu'il y en a autant que pour les autres. Au plus bas niveau départemental on doit bien trouver des 500, 600, 700 non? Idem aux indives ou dans les tournois. En tournoi t'as le même problème quand t'es petit numéro, car tu ne peux pas faire les non num, et tu te fais éclater dans les toutes cat.
Je ne pense pas vraiment que les compet soient plus faites pour un classement plutôt qu'un autre mais bon, ça reste mon avis.

Mercredi 16 Juillet 2014 11:48

Là dessus je suis d'accord avec toi. La difficulté peut venir davantage des clubs, mais dans les tournois il y a normalement des séries adaptées.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 16 Juillet 2014 12:08

Un 510 admettons, rencontrera une tête de série, genre 850/890 dans sa poule et logiquement un joueur plutôt au delà de 700. Bref, il doit perfer. Et faire le tableau du dessus, c'est pire. Donc pour les tournois, je maintiens mon propos.
Pour les indiv, cela dépend des départements. Parfois, la plus petite division va de 500 à 750, c'est donc pas inintéressant car tu peux retrouver des moins de 600/650.
En championnat par équipe, on trouve plus à son niveau, mais un peu dommage de peu jouer sur toute une après midi au final, surtout après 1h30 de route.

Après, un adulte a envie de progresser et de jouer, mais il est plutôt lucide à savoir qu'il ne deviendra pas 15 en général.

Mercredi 16 Juillet 2014 12:57

Les tournois c'est un cas à part quand même. De base quand tu joues ton classement pour moi t'as aucune chance.
Si t'es 9 (qui joue 9) dans une série 5-9, tu peux sortir des poules si le tirage est pas trop difficile, ensuite tu vas te faire éclater par un petit jeune (ou pas) qui a pris 500 points dans la phase.
Donc si t'es 5 (qui joue 5), ba là c'est plus drôle du tout. Si jamais t'as la chance de jouer un 5, y a de grandes chances qu'il joue beaucoup plus :-).
Enfin je dis ça pour les tournois en IDF, j'ai pas testé pour les autres régions.

Aux indivs c'est difficile aussi (même si pas comparable avec les tournois) pour un 5 qui joue 5 parce que justement ils sont peu nombreux à les faire. L'avantage c'est qu'aux indivs les gens jouent plus ou moins leur classements. Le problème des indivs c'est qu'il y a toujours des gros classements qui trainent dans les petites divisions ;-).

En par équipe la forcément tu joueras ton niveau, il y a énormément de 5-7 qui les font, et en général ils font uniquement ça.

Après en général, si tu fais les indivs ou les tournois, tu devrais progresser. Mais pas sûr que ça fonctionne avec tout le monde.
6
4
461 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général