Vous êtes ici : Accueil > Forums > Machine à café

Sarkozy, et les médias

Mercredi 02 Juillet 2014 14:14

Depuis hier soir, je suis un peu scandalisé sur le traitement de l'affaire garde à vue mise en examen.
Reviennent en boucle : acharnement, complot, écoutes abusives, honte de placer en garde à vue...
Les moyens d'enquête sont énormes? Mais parce que le présumé délinquant a des réseaux eux aussi énormes. Rappelez vous, son entourage est prévenu par le directeur de la PJ des avancés des différentes enquêtes les concernant, des hauts magistrats de la cour de cassation donne des infos, l'interessé possède des téléphones sous fausse identité...
On a beaucoup vu les défenseurs, par contre pas encore vu par exemple les journalistes qui enquête depuis des mois

Mercredi 02 Juillet 2014 14:26

Un gros +1, mais ça n'a rien d'étonnant de voir un tel traitement médiatique quand on sait ses amitiés avec nombre de patrons de presse et quand on voit à quel point ceux-ci nous jouent depuis des mois la petite musique de son retour annoncé.

Mercredi 02 Juillet 2014 14:34

C'est pas caractéristique de Sarkozy, les journaliste et les medias en général couchent avec les politiques, au sens propre comme au figuré. Les journalistes tournent leur cul en fonction du vent, de toutes façons ; ils n'ont pas été les derniers à venir voir Sarko quand il avait le vent en poupe, ils n'ont pas été les derniers non plus à le descendre ; ils ont fait de l'anti-sarkozysme primaire pendant des mois avant l'élection de Hollande, et ils moqueront Hollande si, comme cela pourrait se passer, le PS risque de perdre les prochaines élections présidentielles.
En ce qui me concerne, que la justice fasse son boulot et qu'elle le fasse bien, si Sarko a commis des délits qu'il paye pour ça, mais qu'on ne vienne pas dire que Sarko a la presse dans sa poche, sur ce plan-là les politiques de tous bords ainsi que les journalises qui vont avec, sont tous bons à mettre dans le même panier.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 02 Juillet 2014 14:46

Citation de popette58 :
C'est pas caractéristique de Sarkozy, les journaliste et les medias en général couchent avec les politiques, au sens propre comme au figuré. Les journalistes tournent leur cul en fonction du vent, de toutes façons ; ils n'ont pas été les derniers à venir voir Sarko quand il avait le vent en poupe, ils n'ont pas été les derniers non plus à le descendre ; ils ont fait de l'anti-sarkozysme primaire pendant des mois avant l'élection de Hollande, et ils moqueront Hollande si, comme cela pourrait se passer, le PS risque de perdre les prochaines élections présidentielles.
En ce qui me concerne, que la justice fasse son boulot et qu'elle le fasse bien, si Sarko a commis des délits qu'il paye pour ça, mais qu'on ne vienne pas dire que Sarko a la presse dans sa poche, sur ce plan-là les politiques de tous bords ainsi que les journalises qui vont avec, sont tous bons à mettre dans le même panier.

Je te conseille le c dans l'air d'hier... La présenmption d'innocence ok, mais là c'était carrément scandaleux qu'un juge ose faire ca...

Mercredi 02 Juillet 2014 14:48

Tous à mettre dans le même panier vraiment? Certes ils ont tous des connivences relativement fortes avec la presse, Hollande et son gouvernement n'étant pas les derniers (avec des exemples marquant comme les couples DSK-Sinclair ou Montebourg-Pulvar), mais Sarkozy a tout de même poussé cette tendance à son paroxysme. C'est très bien illustré entre autres dans les nouveaux chiens de garde, ses amitiés avec des Dassault ou Lagardère sont bien connues de tous.
Mais en effet ils ne sont pas les seuls à dîner ensemble au Siècle Clin d'oeil

Mercredi 02 Juillet 2014 14:49

Je ferais même un rapprochement avec l'affaire dsk sofitel : les avocats ne contestent pas les faits reprochés mais s'attachent à démontrer l'illégalité de la preuve

Mercredi 02 Juillet 2014 14:50

Un très gros +1 !

Quand la justice fait son travail on entend crier à l'acharnement lorsqu'il s'agit de N Sarkozy. Minable.
e pericoloso sporgersi

Mercredi 02 Juillet 2014 15:29

Tu parles... vous êtes bien naïfs si vous pensez que Sarko est pire que les autres. Mitterrand était je pense un summum dans le genre, pour ce qui est de tenir la presse dans sa main et de faire la pluie et le beau temps sur les affaires le concernant. Je pense plutôt, moi, que d'une part, Sarko paye les pots cassés d'une transparence beaucoup plus forte de la politique et des efforts faits en la matière (je pense qu'on n'aurait même pas eu les moyens de juger de cette manière les présidents précédents) et que d'autre part, ça en arrange pas mal qu'il soit définitivement grillé de la vie politique.
De toutes façons moi je m'en branle de ces histoires, ils sont tous pourris de toutes manières, tout ce qui m'importe c'est leurs capacités à mener le pays, qu'ils se salent au passage ils le font tous et si vous pensez que la gauche est meilleure que Sarko à ce sujet, vous vous fourrez le doigt dans l'œil. Mais pour ce qui est de gouverner le pays, la gauche est en train de nous foutre au mur et bien, et ça ça passe tranquille, comme l'écotaxe qui est un scandale qui m'émeut bien plus que les petites histoires à Sarko. Quand je passe sous un portique qui a coûté plus d'un million d'euro, et que je pense aux socialistes qui n'ont rien fait pour utiliser cette dépense et ont tout simplement foutu le projet au feu pour faire plaisir à leurs électeurs de l'Ouest de la France, en s'asseyant joyeusement sur des millions qu'ils réclameront ensuite à tous les contribuables (d'ailleurs pas ceux qui ont brûlé les portiques vu qu'ils jouissent de prérogatives bien plus sympas que la moyenne en matière d'impôts), ça oui, ça m'émeut.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 02 Juillet 2014 15:58

Et d'ailleurs si on veut pousser le raisonnement plus loin, je pense que ça arrange bien Hollande et le gouvernement que les medias soient à ce point focalisés sur Sarkozy. Pendant ce temps-là et grâce à la Coupe du Monde du foot, on ne parle pas des problèmes économiques et des décisions qui sont prises actuellement, comme par exemple, les taxes de séjour qui sont multipliées par 5 pour les hôtels et autres résidences de vacances (jusqu'à 8€ par nuit et par personne, quand même, juste pour l'Etat, ça va aider les français moyens à aller se détendre sur les plages de France ça), ou les droits aux assedic qui pourront être reconduits perpétuellement, ou l'écotaxe dont je parlais avant... plus ça va, moins il fait bon vivre et surtout travailler en France. Vraiment pour bosser en France faut être bien con aujourd'hui. A la limite vivre en France, ça peut être cool, mais bosser, autant éviter.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 02 Juillet 2014 15:59 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 02 Juillet 2014 16:08

Bof le "tous pourris, tous à mettre dans le même sac" c'est le discours du FHaine.
A mon sens je pense qu'il y a des gens intègres à droite comme à gauche, et des fripouilles pareil. Dire "tous pourris" c'est faire un amalgame ou un raccourci faciles, comme immigration = chômage ou immigration = délinquance, ça évite de réfléchir sur le fond.

Quant à l'inefficacité de Hollande, certes il ne parvient pas à baisser le chômage, mais ce dernier augmente quand même moins fortement que sous le quinquennat Sarko-Fillon, et surtout l'impopularité de Hollande il la doit au fait qu'il ne laisse pas filer les déficits comme ses prédécesseurs Chirac et Sarko (+900 M€ de dette en 10 ans). Cela on ne peut pas lui en tenir rigueur je pense, même si on attend plus de résultats.

Quant aux affaires, et bien je dirais que la Justice passe, dans les "affaires" à gauche ou à droite... Émoticône
Ping über alles !

Mercredi 02 Juillet 2014 16:32

Citation de jpg3 :
Bof le "tous pourris, tous à mettre dans le même sac" c'est le discours du FHaine.


Je n'ai jamais voté FN et je ne le ferai jamais. Mais ton discours est pour le moins idéaliste, et franchement je pense qu'il faut sérieusement se voiler la face pour ne pas être conscient du niveau d'incapacité notoire dont font preuve les dirigeants actuels. On ne va pas reparler du cas de la Corrèze, mais François Hollande est loin d'être un modèle pour ce qui est de ne pas laisser filer les dettes, et il me semble que les dépenses de l'Etat ne sont pas en amélioration depuis son avènement au pouvoir, loin de là.
L'impopularité de Hollande est dû au fait que ce sont des incapables, et lui le premier. Et due aussi au fait qu'étant incapable de prendre les bonnes décisions, il fait un pas en avant et deux en arrière sur chaque sujet qui fâche, pour ne pas mettre tout le monde dans la rue, et du coup il donne l'impression, à juste titre, que personne ne tient la barre.
On va dans le mur, et lui il remue la couverture devant le feu de camp afin que la fumée nous empêche de le voir. Bien aidé par les medias, d'ailleurs.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 02 Juillet 2014 16:33 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 02 Juillet 2014 16:42

Bof je pense que la marge de manoeuvre, s'il en existe une, est devenue très étroite avec le niveau d'endettement de la France. Hollande n'a pour l'instant pas assez de résultats, c'est un fait. Mais quelle alternative y a-t-il à ton avis ?

Les précédents Sarko-Fillon, qui trainent leur bilan comme un boulet (+1M de chômeurs en 5 ans et + 600 M€ de dette) ? Ce bilan leur a valu d'être battus en 2012, et ils refusent de faire leur inventaire. Quelle analyse nouvelle font ils pour justifier une alternative ? Non la place leur plairait bien çà on veut bien le croire, mais ils n'ont pas de solutions aux problèmes de notre pays.
Le FHaine, avec son ambition affichée de sortir de l' Euro ? Ce serait une catastrophe, du point de vue économique comme du point de vue des valeurs républicaines.
Enfin le Front de Gauche, également très anti-européen, ne me semble pas crédible dans ses propositions (Smic à 1700€ par exemple).

Alors on est bien embêté mais ça ne veut pas dire qu'il faut voter n'importe quoi non plus.
Ping über alles !

Mercredi 02 Juillet 2014 16:46

On ne peut pas être d'accord avec le tous pourris!!! Elle serait là la naiveté et l'idéologie (des extrêmes). On peut quand même parler de clans, de systèmes organisés.Aujourd'hui en effet les affaires sortent plus facilement et je trouve ça bien. Mais toutes n'ont pas la même signification. Oui de tous partis il y a des brebis galeuses, des élus qui s'arrangent un peu entre amis.Mais de là à être mouillé dans tant d'affaires!!! et là (attendons la justice) on parle de millions d'euros!(Bygmalion on en est sûr).

Mercredi 02 Juillet 2014 16:50

Si je te suis bien popette58, on a d'un côté des nuls escros, de l'autre des nuls pas courageux de peur d'avoir des gens dans la rue. (Je ne suis pas loin de penser la même chose par certains égards). Il reste dans FN et front de gauche? pas facile les prochains votes!!

Mercredi 02 Juillet 2014 17:04

Ben oui, en gros c'est ça. Sauf que je trouvais la droite peut-être un peu plus escrocs (et encore, faut prouver qu'à gauche ils ne sont pas au même niveau, moi j'en doute) mais quand même un peu moins nuls. La droite avait quand même mis en place des choses qui nous avaient soulagé comme les heures supp' défiscalisées (mes salariés ont bien fait la gueule quand on est revenu en arrière), les avantages pour les services à la personne (qui ont permis à tout un pan de nouveaux métiers de se créer et d'embaucher, alors que là on assiste à un retour en arrière avec les licenciements qui vont avec, depuis la suppression de beaucoup de ces avantages fiscaux), etc.
Sarkozy a été battu principalement sur sa personne, déjà à l'époque, et certainement pas sur son bilan. C'est une des raisons de l'impopularité de Hollande aussi : il s'est fait élire principalement, non pas sur son programme (que les gens découvrent aujourd'hui avec amertume) mais en détruisant Sarkozy pied à pied, bien aidé par les médias à l'époque. Résultat : il n'a aujourd'hui aucun crédit. C'est bien normal.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 02 Juillet 2014 17:13

Bah tu ne peux pas nier que Sarko-Fillon et avant eux Chirac ont laissé filer les déficits. Ni que Hollande s'attache à les limiter, ce qui lui vaut pas mal d'impopularité, et que c'est une question majeure... Émoticône

Quant au bilan de Sarko-Fillon, libre à toi de considérer qu'il est bon, mais bon s'ils proposent de refaire 2007-2012 dans la période 2017-2022, je doute que les électeurs les suivent...



Émoticône
Ping über alles !

Mercredi 02 Juillet 2014 17:34

http://www.boursorama.com/actualites/france-nette-augmentation-de-la-dette-publique-au-premier-trimestre-insee-0a215ee7664af2f6bacb6be3efdbde6e

Je sais pas ce que tu appelles les "déficits", mais la dette publique continue d'augmenter apparemment.

http://www.challenges.fr/economie/20140604.CHA4620/aide-medicale-d-etat-ame-les-depenses-en-forte-hausse-en-2013.html

Et je trouve que plutôt que de parler des déficits, qui sont la soustraction entre l'argent qui rentre et l'argent qui sort, je pense qu'il est plus intéressant de parler des dépenses publiques, et d'ailleurs aussi des recettes. Parce que si on continue à se faire tabasser d'impôts, on arrivera peut-être à contenir les déficits, mais si dans le même temps on continue de dépenser du fric pour rien, ben... le mur se rapprochera d'autant plus vite.
Un de ces 4 matins Hollande va se retrouver devant une fronde de ceux qui payent pour les autres, à savoir les patrons des PME d'une part, et les particuliers de la classe moyenne d'autre part. Les patrons des PME sont en train de discuter pour envisager sérieusement d'arrêter de payer l'URSSAF tous ensemble. Et les aprticuliers feraient bien d'y réfléchir aussi de leur côté, pour leurs impôts. ça, ça bloquerait l'Etat directement, et on pourrait commencer à discuter un peu de ce qui va ou pas dans ce pays, au lieu de passer son temps à regarder des matches en compagnie des footballeuses.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mercredi 02 Juillet 2014 17:50

La dette, c'est le stock de déficit. Tous les ans, la dette augmente du déficit (si celui-ci est positif). Ainsi, même si l'idéal serait d'avoir un déficit négatif (qui ferait diminuer notre dette), dans un premier temps Bruxelles recommande à ses Etats membres de l' UE de limiter les déficits à 3% du PIB. Nous n'y sommes pas mais on s'en approche (4,3% il me semble en 2013, ça diminue quoi). Et pour moi c'est la seule politique possible à avoir sur ce sujet.

Quant à la "fronde anti-impôts", bof c'est vrai qu'il y a une limite à la pression fiscale admissible par la population, mais bon l'impôt sert aussi à faire des choses bien, c'est un instrument de l'intérêt général à mon sens. Alors que veux tu, certains menacent de s'exiler fiscalement, je ne suis pas sûr que ce soit un bon calcul, il y a pas mal de choses bien dans notre pays (les hôpitaux, les écoles, etc.)
Ping über alles !

Mercredi 02 Juillet 2014 17:58

...Il a décidé (!!??) de s'exprimer ce soir sur Tf1... Histoire de faire pleurer encore dans les chaumières.

-Caliméro sort de ce corps !- Émoticône
e pericoloso sporgersi

Mercredi 02 Juillet 2014 18:30

L'URSSAF, c'est pas les impôts, c'est les charges sociales. Et je ne parlais pas de la dette ou des déficits, moi je trouve plus intéressant de parler des dépenses publiques.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...
0
0
40 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Machine à café