Vous êtes ici : Accueil > Forums > Machine à café

Le temps partagé, utopie ou solution d'avenir?

Sondage

Que pensez vous du système de "temps paragé" en terme de temps de travail?

Idée d'avenir intéressante à creuser - 54.2% - 13 vote(s)
Utopie qui n'apporterait aucune solution - 45.8% - 11 vote(s)

Mercredi 28 Décembre 2011 12:11

J'ai aimé la proposition d'Eva Joly (bien que je ne voterai sans doute pas pour elle) sur le système de temps de travail partagé avec un passage aux 32h.

Plutôt que cette vision unique du travailler plus pour plus de production pour plus de croissance et de consommation, ça lance au moins un pavé dans la mare sur l'avenir de cette politique du toujours plus.

Certains économistes pensent qu'avec les gains énormes en productivité de ces dernières années, si tout le monde doit travailler et produire encore plus, on va droit dans le mur car tout le monde n'a pas besoin de 4 voitures ou de 3 frigos.

Le débat mérite donc au moins d'être posée, car le chômage ne peut plus se résorber dans le système actuel sauf à produire toujours plus en espérant secrètement ne plus gagner trop de productivité afin d'éviter des plans sociaux.
On voit bien actuellement que dans certains secteurs qui tournent bien on licencie quand même. Bref on ne peut pas faire l'économie d'un bilan de l'économie de croissance dans laquelle on vit et des perspectives réelles qui nous attendent.

Dans un idéal il faut tant de production pour assouvir les besoins de tant de personnes, il faut donc calculer le temps nécessaire à cette production et le repartir entre les personnes actives.

Quel est votre avis sur la question? (Sans parler d'Eva Joly, qui n'a rien inventé sur le coup, donc ne pas cibler la réponse sur sa personne ou son parti SVP).

Personnellement je compte m'intéresser de plus près à cette problématique avec un angle de vue bien différent, qui peut paraitre fantaisiste à 1er vue mais qui ne l'est peut être pas tant que ça.

Mercredi 28 Décembre 2011 12:36

Sujet intéressant Julot ! Émoticône
Plus que la seule proposition sur les 32 heures, c'est le vaste débat sur la décroissance qui est en jeu ici.
J'aime cette idée qui, selon moi, est loin d'être fantaisiste.

-Et juste un mot sur Eva Joly qui a le courage d'engager un débat qui est loin de faire l'unanimité même dans son parti-
e pericoloso sporgersi

Mercredi 28 Décembre 2011 13:16

Il faut être fou pour croire en une croissance infinie dans un monde fini


ou économiste

Mercredi 28 Décembre 2011 13:50

C'est à mon avis une des solutions qui peut sauver notre économie d'aujourd'hui.

Le partage du travail. Nous sommes effectivement dans une société de surconsommation, mais même, si le temps de travail est bien repartie, tous le monde aura du travail, mais une fois de plus ce sont les Patrons qui décide, la droite veut elle revenir aux 39h mais payer au même prix pour.. relancer la croissanceRire

Mais faut pas se leurrer même sous un gouvernement socialistes cela ne passera pas, a moins d'avoir un Mélanchon en tant que ministre du travail pourquoi pas.

"c'est le vaste débat sur la décroissance qui est en jeu ici"

C'est une des solutions, mais décroissance veut dire moins d'argent pour les grosses société capitalistes, et elles ont, tous les pouvoirs ou presque, donc presque impossible, je dit bien presque, car je crois sincèrement que cela est possible.

Mais pour cela il faudrait bouger les lignes..

Mercredi 28 Décembre 2011 14:06

Sans aller aussi loin, je vois un énorme obstacle...

32 heures par semaine au même salaire... Aucune entreprise ne va être viable non ? Ca risquerait de faire encore monter le nombre de délocalisations.

Evidemment je serais pour que cette idée fonctionne, mais la oui ça sent l'utopie Émoticône
Au nom du Pèze, du Fisc et du Saint Profit, ramène.

Mercredi 28 Décembre 2011 14:16

Il suffit d’alléger les charges patronales.

Il y aura plus de travailleur, donc plus de cotisations sociales, donc on trouvera un équilibre.

Mercredi 28 Décembre 2011 14:27

Charges patronales en moins -> moins d'argent pour l'état, donc soit plus d'impôts, soit baisse de la qualité du service public. Je doute que ça compense en augmentant le nombre de travailleurs...
Au nom du Pèze, du Fisc et du Saint Profit, ramène.

Mercredi 28 Décembre 2011 14:39

... Mais l'argent sera trouvé ailleurs ça c'est loin d'être un problème..

"- Abrogation des mesures de la loi du 22 août 2008 et de la loi TEPA du 21 août 2007 qui ont vidé de sa substance la loi sur les 35 heures. Suppression du système de forfaits jours pour tous les salariés n'ayant pas de responsabilité de direction. Réduction du contingent annuel d’heures supplémentaires à 130 heures. A terme, notre objectif sera de poursuivre le mouvement de réduction du temps de travail vers les 32 heures sur le modèle de la semaine de quatre jours.

- Pas d’annualisation hors secteurs spécifiques (tourisme, bâtiment) et accords de branche.

- Réduction des durées hebdomadaires maximales de travail et, en particulier, réduction de 48 à 44 heures de la durée maximale sur une semaine, et 42 heures sur douze semaines consécutives, sans dérogation.

- Réduction de la durée quotidienne du travail maximal de 10 à 8 heures, avec une amplitude maximale de la journée de travail à 11 heures.

- Garantie du repos hebdomadaire de deux jours consécutifs sauf nécessités absolues (hôpitaux, transports, activités continues...). Le travail du dimanche sera strictement encadré et limité aux nécessités relevant de l’intérêt général. Il donnera lieu à compensation.

- Limitation du travail de nuit aux emplois indispensables (hôpitaux, sécurité, travaux industriels ne supportant pas d'arrêt, travaux de maintenance ne pouvant être effectués à aucun autre moment sans impact dommageable). Augmentation de la plage horaire considérée comme travail de nuit actuellement entre 0h et 6 heures du matin (retour aux dispositions d’avant 2002).

- Les temps d’habillage, de récupération, de formation, les déplacements internes ou professionnels et l’intégralité des temps de mission doivent être considérés et rémunérés comme du temps de travail.

- Lorsqu'il y a litige entre le salarié et l'employeur sur le temps réellement travaillé, la charge de la preuve doit incomber à l'employeur."

Mercredi 28 Décembre 2011 14:39

Réhabiliter l'impôt progressif....

- supprimer le bouclier fiscal

- renforcer la progressivité et le rendement de l'impôt sur le revenu :

augmenter le nombre de tranches pour rendre l'impôt plus juste (en limitant les effets de seuil et en surtaxant les revenus superflus) : passage de 5 tranches actuelles à 18 tranches progressives allant jusqu'à une taxation à 100 % au niveau du revenu maximum de 352 000 € par an

supprimer les niches fiscales qui profitent aux plus riches : notamment les réductions d'impôts pour investissement au capital de PME, pour les investissements outre-mer, pour les investissements locatifs privés, pour certaines professions à hauts revenus (sportifs professionnels) etc.

remplacer le quotient familial par des abattements forfaitaires pour prise en compte de la situation familiale : le quotient familial donne aujourd'hui un avantage fiscal qui augmente avec le revenu. L'Etat subventionne ainsi fiscalement plus fortement un enfant riche qu'un enfant pauvre.

- conforter l'impôt de solidarité sur la fortune :

soumettre les biens professionnels à l'ISF : leur exonération conduit aujourd'hui à faire supporter l'essentiel de l'ISF aux millionnaires plutôt qu'aux milliardaires

augmenter le nombre de tranches pour surtaxer les très gros patrimoines

modifier l'abattement au titre de la résidence principale : remplacer l'abattement de 20 % de la valeur de la résidence principale par un abattement forfaitaire de 400 000 €

- Réformer radicalement l'héritage pour abolir les privilèges de la naissance :

revenir sur la quasi suppression des droits de succession décidée par la droite et renforcer la progressivité des droits de succession en instaurant une succession maximum, au-delà de laquelle la taxation est de 100 %.

surtaxer la transmission des biens professionnels aux héritiers et détaxer à l'inverse la transmission aux salariés des entreprises concernées dans le cadre d'une conversion en société coopérative.

- Hausse des taxes sur les véhicules polluants (grosses cylindrées, 4x4, yachts, motoneiges...)

...et baisser les impôts indirects pour rétablir l'égalité :

- réduire fortement la TVA sur les produits de première nécessité.

- réduire de plusieurs points du taux principal de la TVA, avec obligation d’une baisse exactement proportionnelle des prix aux consommateurs (renforcement des moyens de la DGCCRF et de ses services pour contrôler l'évolution des prix)

Mercredi 28 Décembre 2011 14:49

Citation de tomcr58 :
Sans aller aussi loin, je vois un énorme obstacle...

32 heures par semaine au même salaire... Aucune entreprise ne va être viable non ? Ca risquerait de faire encore monter le nombre de délocalisations.

Evidemment je serais pour que cette idée fonctionne, mais la oui ça sent l'utopie Émoticône


C'est une très bonne idée mais je rejoins tom.
Déjà, si on arrivait à supprimer les heures supplémentaires et à mettre tout le monde au 35H00, ça créerait de l'emploi.
Le problème, c'est que les personnes veulent plus d'argent (donc font des heures supplémentaires) et les entreprises y gagnent également. Les "seuls" perdants ici sont les chômeurs.

A l'opposée (mais c'est surement un autre débat et je ne veux pas partir en hors sujet car celui actuel est très intéressant). On donne de l'argent aux chômeurs pour les aider mais on n'a rien en retour (à part relancer l'économie peut être?). Pourquoi ne pas créer de l'emploi même seulement 1 journée par semaine (nettoyer les villes, trier des dossiers, aider les personnes en difficulté)?
Je suis peut être égoïste (ou simplement stupide) mais je ne comprends pas pourquoi quelqu'un qui a de l'argent pour maintenir sa vie sereine (normal) ne donner rien en échange?
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Mercredi 28 Décembre 2011 14:55

"On donne de l'argent aux chômeurs pour les aider mais on n'a rien en retour (à part relancer l'économie peut être?). Pourquoi ne pas créer de l'emploi même seulement 1 journée par semaine (nettoyer les villes, trier des dossiers, aider les personnes en difficulté)?
Je suis peut être égoïste (ou simplement stupide) mais je ne comprends pas pourquoi quelqu'un qui a de l'argent pour maintenir sa vie sereine (normal) ne donner rien en échange? "

Le matraquage des médias est très efficace, j'entends ce discours presque tous les jours. Plutôt que tirer vers le bas, tirons vers le haut, de plus pour être aux chômages il faut avoir travailler au préalable, de plus il y a des cotisations sociales sur les revenus des chômeurs et de plus les faire travailler 1 jour par semaine est en total contradiction avec le sujet, on parle du partage du travail, tous le monde a 32h..

Mercredi 28 Décembre 2011 15:41

Tirons vers le haut? Je veux les faire travailler pour ne pas qu'ils perdent de vue la vie active. Plutôt que de ne rien faire, je suis sur qu'ils préfèreraient un peu travailler.

Tout le monde au 32H00, je suis d'accord pour le principe mais ce n'est pas le cas aujourd'hui. Et je pense qu'aider les autres personnes ou sa ville, rien qu'un jour par semaine, n'ait nuisible ni aux chômeurs, ni aux personnes qui leurs donnent l'argent.

Pour l'avenir, je suis d'accord avec tout le monde aux 32H00 (si on trouve un moyen de stabiliser les entrées/sorties d'argent avec ce système).

Je pense que par étapes:
- supprimer les heure supplémentaires+créer un jour de travail pour les chômeurs.
- passer au 32H00.

Pour répondre au matraquage des médias, j'ai vécu toute mon enfance à coté de chomeurs qui profitaient de l'état (chômage+travail au noir+déclaration fille mère alors qu'elle avait un mari). Quand tu vois que ta mère galère avec l'argent en bossant 40H00 par semaine et qu'eux ont des scooter, écrans plats à gogo à noël, ça écoeure un peu. Alors, je suis pour plus de contrôle, supprimer les aides pour les familles qui en profitent et dont les enfants font des délits (avec avertissement préalable), remplacer l'argent par des bons écoles (pour des livres, stylots etc...) et du travail d'un jour pour les chômeurs parce que j'ai vu ça dans ma jeunesse, certainement pas parce qu'un média me l'a fait passer.

Et en même temps, je ne trouve pas ça extrème. Ca va aider les enfants des familles à aller vers le haut et à ne laisser personne profiter du système!

ps: certains pourraient lire rapidement et me croire extrèmiste. Je suis plutôt pour aider les personnes en difficulté (et plutôt tourner centre-gauche). Le problème, c'est que le système actuel ne les aide pas, il les enfonce. Pour les aider, je pense qu'il faut se montrer un peu moins indulgent et les diriger plus vers les études. Si le système 32H00 peut les faire travailler, je serai le premier à être pour quitte à diminuer légèrement mon salaire. Par contre, ceux qui arnaquent la France et donc les français, je n'aime pas, c'est juste cela.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 28 Décembre 2011 15:44 par quentinsz
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Mercredi 28 Décembre 2011 15:53

Pas concerné mais effectivement, sujet qui mérite d'être surveillé.

Mercredi 28 Décembre 2011 17:12

Hum... d'un côté si les salariés passent aux 32H, les cadres "qui ne comptent pas leurs heures" et tournet à une 45 heures par semaine voire plus, vont être encore plus isolés au niveau du mode de travail, non ?
Au nom du Pèze, du Fisc et du Saint Profit, ramène.

Mercredi 28 Décembre 2011 22:45

Non, le but étant le partage, vu qu'il y a plein de cadre au chômage, alors des nouveaux viendraient en renfort.

Mais il ne faut pas regarder un cas particulier, c'est tout un système à changer, avec toutes les lois qui le régissent, d'où la difficulté de mise en place.

Mercredi 28 Décembre 2011 22:59

aucune chance que ça change ; ce sont les multinationales qui gouvernent le monde
c'est bien dommage mais c'est comme ça et TOUS les politiciens ne roulent que pour leur pomme
alors essayons de survivre en nous adaptant au système...
quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limites

Mercredi 28 Décembre 2011 23:12

Citation de dinguedong :
aucune chance que ça change ; ce sont les multinationales qui gouvernent le monde
c'est bien dommage mais c'est comme ça et TOUS les politiciens ne roulent que pour leur pomme
alors essayons de survivre en nous adaptant au système...


Genre de discours qui ne changera jamais les choses..

En 1789 aussi ça paraissait peu probable mais pourtant.. et plus récemment en Lybie aussi.. et tant d'autres exemples.

Jeudi 29 Décembre 2011 08:00

Citation de IniTiqL :
Citation de dinguedong :
aucune chance que ça change ; ce sont les multinationales qui gouvernent le monde
c'est bien dommage mais c'est comme ça et TOUS les politiciens ne roulent que pour leur pomme
alors essayons de survivre en nous adaptant au système...


Genre de discours qui ne changera jamais les choses..

En 1789 aussi ça paraissait peu probable mais pourtant.. et plus récemment en Lybie aussi.. et tant d'autres exemples.


Tout a fait d'accord. Le but est d'analyser si l'idée est bonne et peut être mis en place, pas se dire "De toute façon, on ne pourra rien changer".
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Jeudi 29 Décembre 2011 09:44

Citation de IniTiqL :
Citation de dinguedong :
aucune chance que ça change ; ce sont les multinationales qui gouvernent le monde
c'est bien dommage mais c'est comme ça et TOUS les politiciens ne roulent que pour leur pomme
alors essayons de survivre en nous adaptant au système...


Genre de discours qui ne changera jamais les choses..

En 1789 aussi ça paraissait peu probable mais pourtant.. et plus récemment en Lybie aussi.. et tant d'autres exemples.


en 1789 c'était avant le capitalisme
en Libye pas sûr que les choses aient changé...
"si on veut que les choses restent en l'état, il faut parfois que tout change"
Message modifié 1 fois, dernière modification Jeudi 29 Décembre 2011 09:56 par dinguedong
quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limites

Jeudi 29 Décembre 2011 09:55

dinguedong, je pense que ce résignait ne sert à rien.
Tout évolue et la capitalisme d'il y a 10 ans n'est pas celui d'aujourd'hui et dans 10 ans, tout aura de nouveau changer!
Essayons de survivre en s'adaptant au système, je déteste cette phrase:
- profiter du système en mentant (chômeur avec travail au noir, fille mère vivant seule alors que c'est faux...)
- profiter en faisant des heures supp pour s'en mettre plein les poches alors qu'il y a des gens dans la galère.

Ce qu'on propose c'est peut être de l'utopie, mais c'est toujours mieux que vivre chacun pour sa pomme.
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com
2
0
167 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Machine à café