Film Peut-être qu'on n'a pas le même humour

Publié par jerome42 • 18/10/14 09:49 • Mis à jour le 18/10/14 09:52 • 3 521 vues • 0 commentaire

Un film de ping pong ?

Un film sur un match de ping pong...tiens donc...Il est bien rare que notre sport favori fasse l’objet d’un long métrage, et c’est empli de curiosité que votre serviteur a donc glissé le dvd dans la fente de son lecteur. Je m’égare, vous n’en avez que faire et vous voulez savoir ce que c’est que ce truc ! Bon.

Sachez, misérables, que ce n’est pas un film de tennis de table à proprement parler. Point de top spin, de service marteau ni de frappes sur balles hautes ici. Vous ne verrez rien de tout ça.

Car si l’action est effectivement centrée sur un match de ping pong, le nerf du film est en réalité bien différent.

Nous allons suivre deux personnages dont on n’apprendra finalement peut de chose. L’un présente un physique qui n’est pas sans rappeler le froid et méthodique « Hitman », tandis que l’autre nous évoquerait plutôt Remy Belveaux du mythique « c’est arrivé près de chez vous ». D’ailleurs, ce long est également en noir et blanc, adoptant ainsi cette même symbolique intemporelle.

Le film va peu à peu nous inviter à explorer les tréfonds de l’âme humaine, et ces personnages, dont on ignore tout, nous feront dire qu’ils ne sont que des hommes, voilà tout…des hommes comme nous !

C’est ainsi qu’à travers cette partie de ping pong, le réalisateur dessine un voyage à l’humour grinçant, où l’apparente bêtise et la grossièreté des personnages font écho à notre propre nature.

La tension monte tout au long du match, et chacun des protagonistes essaie de prendre le pas sur l’autre…quelque soit les moyens ! Tout y passe, mauvaise foi, coups tordus, tricherie.

Si les pongistes vont certainement beaucoup rire des réactions des personnages, c’est avant tout parce qu’elles sont finalement assez proches des leurs (Ah ah ah ce fameux « tu pourrais t’excuser quand tu voles une balle ! »)

Les deux adversaires prennent un malin plaisir à embêter l’autre, à le faire tourner en bourrique. Ils brandissent tour à tour des justifications qui n’en sont plus, tentent de se faire passer pour plus vertueux qu’ils ne sont. J’en ai croisé un paquet de pongistes comme ceux-là…et bon d’accord, j’en ai fait partie aussi parfois. Je le confesse, puisque ce film nous invite à nous regarder dans un miroir, avec un trait un peu forcé certes, mais il faut bien ça pour que l’on arrête de se cacher.

En détournant des tas d’expression toutes faites, le réalisateur souligne l’absurdité de nos règles, et notre trop facile tendance à les accepter tels des acquis immémoriaux.

« Je vois bien qu’on y voit plus rien »

Au fil d’un match fou et jusqu’au final inattendu, Thomas Seban pose une science de l’absurde qui dégage sa drôlerie de ses joutes insensées. On pensera inévitablement au cinéma de Tarantino, avec ses dialogues absurdes et ses scènes qui n’ont d’autres raisons de s’étirer que de profiter encore de croustillantes logorrhées issues de ces cerveaux malades.

Pierre M

Jeu concours "peut-être qu'on n'a pas le même humour" : 30 DVD et 50 téléchargements VOD à gagner !

Film en vente chez la plupart des revendeurs sérieux :-) comme Amazon, Google Play, Itunes

Voir aussi : http://www.tennis2table.com/Les-films/peut-etre-qu-on-n-a-pas-le-meme-humour.html

Tous les commentaires (0) Inverser l'ordre des commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire


Vous devez vous identifier pour poster un commentaire sur cet article.

Dans la même rubrique

3
11/07 - Kanak Jha Champion des Etats-Unis à 16 ans !
18
13/06 - Tournoi de sélection CEJ à l'INSEP les 13 et 14 juin 2016
3
04/06 - Coupe d'Amérique Latine au Guatémala du 3 au 5 juin 2016
2
02/06 - Tournoi des 6 nations Cadets à Tours les 3,4 et 5 juin
3
31/05 - Match de barrage mardi soir aussi chez les dames
185
29/05 - Match de barrage entre Villeneuve et Istres en REPLAY
39
20/05 - Finales par équipes nationale 1 , 2 et 3 dames et messieurs
10
29/04 - Nakeel ITTF 2016 - Asian Cup du 28 au 30 avril à Dubaï
24
12/04 - Adrien Mattenet à Villeneuve !
10
01/04 - Après les manches, après la balle, la table ?